jeudi 14 mars 2013

31# Changement de famille, épisode 4.




Bon comme promis voilà mon deuxième post à la suite du précédent.



Donc j’ai en effet changé de famille une quatrième fois (je fais fort je sais). Tout se passait très bien chez Galia (vous allez finir par croire que je suis insupportable puisque personne ne me garde) mais elle va commencer à travailler avec des horaires étranges (deux jours de suite puis deux jours de vacances), ce qui fais que j’aurais été tout le temps toute seule et elle ne le souhaitait pas. Je m’attendais à retourner chez Irina, mais visiblement ses problèmes ne doivent pas être résolus puisque le Rotary m’a annoncée qu’une copine à moi allant faire son échange d’ici l’année prochaine ou celle d’après avait demandé à m’héberger. Je me demandais bien qui pouvait vouloir de moi (ah-ah), il m’a dit que c’était Alina, une des meilleures amies de Julie qui m’a beaucoup aidée quand je suis arrivée car elle parle très bien anglais. J’étais contente mais stressée de encore une fois tout recommencer à zéro. Un dimanche en fin d’après-midi, Alina et sa maman, Natacha (surnom de Natalia) sont donc venues me chercher chez Galia et m’ont emmenée à leur maison située à 4 minutes à pied de l’école, me revoilà à nouveau dans le centre pour ma plus grande joie ! L’appart est beaucoup plus petit que les autres où j’ai vécu mais à trois cela convient très bien. Il est constitué d’une chambre (Alina me l’a laissée et dort dans le canapé pliant avec Natacha, je me sens coupable …), d’un salon, d’une cuisine et d’une salle de bain. Elles m’ont montré comment fonctionnait tout, m’ont dit de faire comme chez moi, de me servir dans le frigo quand j’avais faim etc … Elles sont toutes les deux super gentilles avec moi, me posent plein de questions et Natacha a été contente de savoir que mon papa travaillait à l’aéroport comme elle (bon, j’ai un peu simplifié les choses, je suis incapable d’expliquer ce en quoi ça consiste exactement ahah). Alina est très souvent dans la chambre avec moi, c’est là qu’elle fait ses devoirs etc, au début je pensais que ça allait être dur mais en fait ça ne me dérange pas, ça me fait de la compagnie et on parle beaucoup ! A l’heure où je vous écris ça fait un peu plus de trois semaines que je vis avec Alina et sa maman et je me sens déjà membre de la famille, je suis déjà invitée par tous les amis de famille, ceux que j’ai déjà rencontré, ceux qui veulent me rencontrer, etc … Le deuxième soir avec Natacha et Alina nous sommes allées au restaurant chinois avec des amis de famille, des membres de la famille etc, j’ai tellement mangé que j’ai failli vomir après (et encore, on est parties après le premier dessert), c’était tout hyper bon (salade de champignons, poulpe, calamars, et d’autres trucs non-identifiables) mais en quantité de banquet. A ce repas, ils m’ont tous énormément parlé et posé de questions, c’était génial. Comme je le disais, je suis allée également chez des amis à elles « boire le thé » (ce qui sous-entend manger à en exploser), tous sont adorables. Bref, c’est parfait. Alina ne dort pas dans ma chambre mais tous les soirs on regarde des films ou on parle jusqu’à 1h30 ou 2h, autant vous dire que je suis très très fatiguée. Alina étant aussi très proche de Julie, cette dernière est très souvent à la maison et c’est super ! Bref, tout se passe tellement bien que lorsque Natacha a eu des promotions sur les billets d’avion pour le Japon (son rêve), c’est tout naturellement qu’elle m’a proposé d’aller avec Alina et elle en payant juste le billet d’avion (elle aurait payé l’hotel etc). Bon, un concours de circonstances fait que le voyage a Moscou/St.Pétersbourg est décalé au 17 mai, alors que Natacha et Alina partent aux alentours du 10 au Japon … Mais ça m’a énormément touchée qu’elles me proposent. Natacha est adorable, elle m’achète des millions de trucs et refusent que je la rembourse. Bref, au niveau  famille d’accueil c’est vraiment le bonheur !

 



Voici ce qu’il s’est passé d’autre d’inhabituel :
 

Le 11 février, ce furent les 17 ans de Caleb. Pour cela la veille, nous nous étions tous retrouvés pour préparer des petits cœurs en papier avec des petits mots gentils que nous avons dès le matin collés partout dans la classe et sur son bureau. Il a eu le droit à la tradition du tirage d’oreilles (la personne dont c’est l’anniversaire s’assied et un des ses amis doit lui tirer les oreilles vers le haut un certain nombre de fois (son âge) de plus en plus fort pour le faire grandir), au chant en anglais et en russe puis aux cadeaux tout le long de la journée. Alors que j’étais en cours en train de suivre bien sagement et de prendre des notes - non je rigole -,  Elena m’a envoyé un texto pour me dire de prendre Blake et Caleb et de sécher nos deux dernières heures de cours pour rentrer dans leur famille d’accueil. Nous sommes donc rentrés et avons constaté que nos adorables classmates lui avaient également collés des cœurs en papier partout dans l’immeuble. On a retrouvé les parents et les deux frères d’accueil de B&C puis on est tous partis en voiture pour une destination qui est restée une surprise jusqu’à notre arrivée. On est sortis de Magadan et on s’est arrêtés au bord de la route juste vers un minuscule restaurant spécialisé dans les chachliks. J’allais enfin pouvoir goûter cette spécialité russe dont on m’a tant parlé ! Le restaurant était exclusivement vide et Vladimir et Macha (les parents d’accueil de B&C) avaient réservé une petite salle à part pour être sur de pas être dérangés. On a mangé les 10 000 entrées : du pain typique avec de la sauce oignon-ketchup (une tuerie !), des salades en tout genre, de la charcuterie etc … Ensuite les chachliks sont enfin arrivés, et là je peux affirmer que ça dépasse de mille fois le borsch (que j’affirmais être mon plat préféré) … Nous avons pris au porc et à l’agneau pour comparer, les deux sont à se rouler par terre, la marinade est parfaite (désolée Papa, mais tes barbecues sont pas à la hauteur), bref j’ai mangé à m’en faire exploser le bide. A évidemment suivi l’énorme gâteau d’anniversaire, j’ai vraiment cru que j’allais exploser ! Ensuite le monsieur du restaurant a mis la musique de « ssdniom rajdenia » (« bon anniversaire » en russe) alors j’ai entrainé tout le monde à danser dans la grande salle, rejoint par les deux autres uniques clients arrivés entre temps, c’était hyper convivial etc … Pour bien faire passer tout ça et continuer dans le traditionnel nous voilà partis en voiture jusqu’à la mer. Là, j’ai ENFIN pu faire ce que je rêvais, rouler dessus. Bon, je reconnais que quand nous nous sommes engagés dessus mon ventre s’est un peu noué, mais ensuite Vladimir a accéléré directement jusqu'à 60km/h environ et là j’ai réalisé. J’ai commencé à filmer (vous verrez la vidéo quand je rentrerai en France) et tout le long je n’ai pas pu m’empêcher de pousser des petits « ooooooh ». Vladimir était content, ils m’ont dit que j’étais comme une gosse qui voit la mer pour la première fois, et je me rendais bien compte que c’était ça oui. On a fait deux-trois kilomètres sur la mer puis on s’est arrêtés vers un attroupement de voitures (sur la mer si si), et là quand j’ai posé mon pied sur la glace, j’ai cru que j’allais fondre de bonheur (personne ne peut comprendre ça avant de l’avoir vécu je peux vous l’assurer), je me suis mise à faire 67869797766692298887 photos, puis j’ai dit à Blake « le premier arrivé au Japon a gagné » et on s’est mis à courir à en vers le large sous le regard d’incompréhension des autres et des pêcheurs. Après des milliards de photos on est retournés vers les autres qui avaient emprunté une grosse vis (ça s’appelle une vis mais ça en a pas la taille, c’est à le même format que les vis pour faire le vin vous me suivez ?) et on a creusé notre trou dans la glace jusqu’à arriver à la mer (à peu près 1m60 de glace), on a mis notre main dedans histoire de marquer le coup puis comme on avait pas de canne à pêche ni rien on est allées vers une petite dame et son mari qui pêchait pour regarder. Elle a vite compris (vu les étoiles dans mes yeux je suppose) qu’on n’était pas russes alors elle nous a proposé de nous laisser essayer. Bon évidemment ce n’est pas en tenant la canne à pêche cinq minutes chacun qu’on a attrapé un poisson sachant que par jour dans le meilleur des cas on peut en pêcher une petite dizaine. On a beaucoup parlé avec elle et son mari, ils étaient super gentils avec nous, ont accepté de poser sur mes photos, nous ont montré leurs poissons etc … On a du rester sur la mer une heure et demie mais il faisait super beau et chaud (enfin, dans les -15 quoi ahah) alors c’est passé super vite, la prochaine fois Elena a promis de nous emmener sur une journée yihaaaaaa ! En rentrant, alors qu’on roulait encore sur la mer à un petit kilomètre des cotes avec la musique fond et que j’étais encore sur mon nuage de bonheur, David et Nikita (les hosts frères de B&C) ont crié « donut ! donut ! », j’ai pas compris jusqu'à que Vladimir nous disent « accrochez vous ! » (aux poignées bien sur, ça doit faire 6 mois que je n’ai pas attaché ma ceinture dans une voiture ahah) et il  a commencé à faire des dérapages de fou (je dis des dérapages mais c’est pas vraiment ça, c’est plutôt des tours sur nous-mêmes en voiture, il a accéléré à fond et a tourné le volant au point maximum dans un sens, sachant que la glace est hyper glissante on a fait plusieurs tours sur nous-mêmes. Là j’ai cru que j’allais exploser de joie, on s’est tous pris par la main et on s’est mis à chanter à tue-tête (je ne me fais plus trop d’espoir quant à l’image que Vladimir et Macha ont de ma santé mentale ahah). Bref j’ai énormément remercié tout le monde et je crois que c’était la meilleure journée de mon échange !

Le 14 février ce fut la Saint Valentin. En cours, nous avions tous eu instruction de bien s’habiller. Le matin en arrivant, on piochait un numéro (les filles dans un certain panier et les garçons dans un autre) et pendant la journée on devait retrouver la personne du sexe opposé avec le même numéro puis aller dans la tente montée pour cette occasion où on signait un papier en disant qu’on se mariait et on nous dessinait une alliance sur le doigt. Et comme les russes doivent croire que je suis née de la dernière pluie, c’est donc avec une surprise feinte que mes amis ont constaté que le garçon avec le même numéro que moi était … Blake ! Mais sinon c’était cool, ça faisait des couples avec des grosses différences d’âge c’était marrant. C’était super sympa, l’école était toute décorée avec des affiches, des cœurs en papiers ou en autres matières. Tout au long de la journée une boite aux lettres en carton à circuler dans lesquels tu mettais les mots que tu voulais faire passer à certaines personnes. J’ai reçu une quinzaine de mots, la plupart juste d’ami(e)s qui me disaient qu’ils m’adoraient et que j’allais leur manquer, mais aussi trois déclarations anonymes, j’ai également reçu quelques petits cadeaux. A la fin de la journée, les cinq premiers couples à s‘être trouvés gagnaient des prix, le premier couple a refusé de participer (je sais pas pourquoi) alors Blake et moi qui étions deuxième on a gagné le premier prix, un énorme cœur (1m sur 1m) et comme je suis la fille c’est moi qui l’ai gardé héhé !

Nous avons Blake et moi organisé un anniversaire à Caleb. Nous avons demandé à Stas l’autorisation du Rotary de nous prêter une petite salle du théâtre où nous pourrions manger et danser et nous avons donc organisé une petite fête un samedi soir. J’avais invité toute la classe ainsi que d’autres amis d’autres classe et au final nous étions 18 ce dont je suis assez contente, je ne pensais pas que autant de gens viendraient et tous bien habillés comme je l’avais demandé. On s’était tous donnés rendez-vous une demi-heure avant l’heure donnée à Caleb pour installer le manger, la musique etc … Notre prof principale -qui était là aussi- avait acheté des chapeaux d’anniversaire et nous avons fait une haie d’honneur pour quand il est arrivé, on lui a offert ses cadeaux puis manger (le gâteau en premier en attendant les pizzas ahah) mais on s’est vite retrouvés en pénurie et j’ai du courir jusqu’au magasin ouvert le plus proche (15 minutes l’aller en courant) dans la nuit pour acheter à manger et à boire. Ensuite on a dansé etc, c’était super sympa même s notre prof nous a stoppé à 21h30 parce que « il est tard ». Tout le monde est parti sauf Alina, Julie, Stas, B&C et moi qui avons tous nettoyé puis mangé les restes en se racontant des blagues. C’était sympa, Caleb a remercié tout le monde d’être venu et ça m’a fait plaisir que ça lui fasse plaisir !

Episode suivant, le 23 février, fête russe. Au départ c’était la fête en honneur aux soldats de l’Armée Rouge puis s’est devenu fête des défenseurs de la patrie, sous-entendu des hommes. A cette occasion, nous avons tout d’abord défilé lors d’une parade militaire. Ca faisait quelques semaines que nous répétions après les cours à marcher tous au même pas, à répondre aux ordres de notre commandant (un garçon de notre classe) etc … Pour mes classmates c’était évident (ils font ça depuis la 8e classe (quand ils ont 13 ans environ)) mais pour moi une vraie galère, ne pas lever sa jambe trop haut ni trop bas, régler son bras depuis son épaule jusqu’au bout des doigts sur les battements de notre commandant etc. On a aussi appris un chant à chanter. On nous a distribué des uniformes (juste une chemise kaki et un petit chapeau en toile, on devait juste avoir un pantalon noir et des chaussures noires et les filles devaient se faire deux tresses. Le 21 ce fut le vrai jour (le 23 est férié), des militaires de carrière sont venus nous examiner, nous passions par groupes de niveau (8e et 9e classes ensemble et 10e et 11e ensemble et à chaque fois il y  avait un classement. Ma classe a été deuxième sur le classement général mais on a eu le prix pour le meilleur commandant donc c’est sympa ! Le 22 on a tous fini les cours à midi puis il y a eu un concert en l’honneur des garçons de l’école. Toutes les filles des deux 10e et moi on a préparé une danse-chant, il y avait d’autres danses, chants, pièces de théâtre etc. On m’avait aussi demandé de préparer un poème en français. Malheureusement j’ai un peu (beaucoup) raté, je connaissais parfaitement bien mon poème mais je sais pas, au lieu de fixer une seule personne comme je fais d’habitude j’ai voulu regarder toute l’assemblée et j’ai stressé, j’ai bafouillé et je me suis mise à trembler comme une feuille du coup la fin j’ai improvisé et dit des vers qui ne faisaient pas partie de ce poème. J’étais déçue mais surtout folle de rage envers moi-même. Enfin bref, c’est pas grave. On a aussi offert des cadeaux aux garçons de notre classe, on avait tous donné une petite somme et on avait acheté des coffrets de déodorants-parfums de marque et ils avaient l’air contents donc ça va.

Et rebelote le 8 mars avec la fête des femmes ! Le 7 mars, à l’école, nous devions encore une fois venir bien habillées. Les garçons de notre entourage nous ont offert des petits cadeaux personnels, des bouquets de fleurs et des chocolats, ainsi que le cadeau commun, un sachet de crèmes et savons pour chacune. Les garçons de notre classe nous ont avaient aussi préparé un poème en mime. Puis, après la banalisation des cours à midi il y a eu un concert mais cette fois organisé par tous les garçons avec chants, danses, poèmes, pièces de théâtre etc … C’était super sympa !

Et le 8 mars, jour férié bien sur ! Pour fêter dignement cette fête de la femme, Alina avait invité 6 copines à la maison que Natacha nous avait laissée. J’ai voulu cuisiner autre chose que des roses des sables mais Julie et Alina ayant vu les photos elles ont absolument voulu tester. On a donc bu, mangé des gateaux (mes roses de sables ont fait un tabac pour changer), des pizzas etc, puis mis de la musique et dansé toutes ensembles, fait des photos etc, en étant interrompus par les garçons qui frappaient à la porte pour nous apporter des cadeaux et des fleurs. Bref, c’était génial !



 
Je vous fais très bientôt un article bilan pour mon 7e mois en Russie !





Merci à tous de suivre mes aventures, mon blog a été vu plus de 8000 fois depuis plus de 20 pays : France (y compris La Réunion, Guyane Française et  Martinique), Taiwan, Russie, Norvège, USA, Pérou, Australie, Canada, Algérie, Pays-Bas, Brésil, Inde, Suède, Tunisie, Pologne, Grande-Bretagne, Argentine, Allemagne, Nouvelle-Zélande, Turquie, Belgique, Monaco et Ukraine.
 
 
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire