samedi 24 novembre 2012

21# Ou comment devenir patriote.




On a essayé (en vain, je préfère la France) de me rendre patriote à la Russie, c’était amusant donc je vous raconte :

L’autre jour, Ksioucha nous invite B&C et moi à un spectacle à la salle de concert car elle nous dit qu’elle va danser. Quand j’arrive la-bas, je retrouve deux amis à elle que j’avais rencontré à l’open training (Denis et l‘autre je sais plus son nom ahah), et comme B&C n’étaient pas encore arrivés on part s’installer tous les trois (Ksioucha se préparait). On a beaucoup parlé, tout en russe évidemment, ils étaient super curieux et admiratifs. Ils m’ont expliqué que le concert d’aujourd’hui était pour célébrer une fête qui avait lieu le jour même, celle de l’union russe-ukrainienne-biélorusse.
Le spectacle commence, les présentateurs nous présentent un groupe de choristes qui est déjà sur scène, puis le noir se fait, il balance sur le mur au fond de la scène une image du drapeau russe, les premières notes de l’hymne russe retentissent super forts, et là réflexe, toute la salle se lève d’un bloc, Denis me chope par le bras car c’est très très mal vu d’être trop long à se lever, tout le monde pose sa main sur son cœur et se met à chanter en même temps que les choristes. C’était hyper émouvant une telle ferveur, on sent qu’ils brulent d’amour pour leur pays. En plus, leur hymne est vraiment magnifique, je l’adore. A la fin de l’hymne, toute la salle éclate en « hourra ! hourra ! », sifflements, applaudissements, tappements de pieds … Suivent après un discours du gouverneur de la région de Magadan, puis il remet des prix à une vingtaine de personnes, puis un discours du maire de Magadan, puis il remet a son tour des prix à une vingtaine de personnes, bien sur tout ça sur les applaudissements enjoués du public et la musique d’un orchestre. Ensuite commencent les spectacles. Ksioucha et son collectif, ainsi qu’un collectif plus jeune ont dansé de la danse traditionelle russe en costumes et tout, c’était génial, c’est vraiment très beau. D’autres danses suivent, puis des chants en l’honneur de la Russie (« je t’aime oh ma Russie chérie ! », « je donnerais ma vie pour toi » …), puis d’autres spectacles tous en l’honneur de la Russie.

C’est fou mais en entendant ça, je me suis rendue compte à quel point je suis contente et fière de mon pays. Je suis incapable de dire pourquoi ça m’a sauté aux yeux comme ça pendant ce spectacle, mais je comprends à quel point j’aime la France


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire